Avis sur Babelio et autres sites au sujet du roman Le Scénar :

- "A la fin de la lecture j'ai eu la joie rafraîchissante, profonde, jubilatoire et nourrissante des rêves que je fais encore et des illusions que j'aurais aimé garder..."

- "Ce livre est une superbe surprise..."

- "... roman percutant et fascinant..."

- "... montez à bord de ce fameux Velorex avec Alena et Olivier, vous ne serez pas déçus par le voyage !"

- "Un récit totalement déjanté qui mine de rien nous donne une leçon de cinéma."

 

- "Un surprenant thriller psychologique", "un univers beckettien", "une atmosphère lynchienne"...

- "Philippe Pratx est un génie de la plume et vous offre un roman complètement fou, mais ce roman est tellement bien écrit que vous ne perdrez jamais pied."

- "C'est un bien beau pacte avec le lecteur qui est proposé..."

- "Une approche du roman surprenante et fascinante, une construction du récit qui bouscule !" / "Une plume fracassante et dynamique…"

- "Tout est donc possible lorsqu'on ouvre les pages de ce roman."


Pour en savoir plus, naviguez grâce au menu de droite... Vous pouvez également lire cette interview de janvier 2021...


     Dans une interview accordée au blog Magie littéraire il y a quelques années, on peut lire ceci au sujet du roman qui devait suivre Le Soir, Lilith : « Sera-t-il dans la même lignée que Le soir, Lilith ? aussi poétique, ou changez- vous d'univers, de style, de façon d'écrire ? 

–  Ce prochain roman sera dans la même "lignée", oui... » ai-je alors répondu, ayant en tête un livre qui fait toujours partie de mes projets majeurs. 

     Eh bien je me trompais. En grande partie. Parce que Le Scénar s’est entre temps imposé à moi.

     Si l’univers du cinéma occupe dans Le Scénar une place aussi importante que dans mon précédent roman, et si l’on y retrouve même certains personnages et certains enjeux fondamentaux, le « style », lui, est radicalement différent. A la poésie quelque peu décadente attachée à l’univers de Lilith succède une langue délibérément plus prosaïque, familière, plus vive… Agaçante et ponctuée de tics, comme l’est notre langue parlée, mais finalement plus riche qu’il n’y paraît. Riche d’implicites et de clins d’œil…


A découvrir aussi : cette interview d'octobre 2020 (il est question du Scénar vers la fin)

 

Synopsis
Esprit
Personnages
Velorex
Extraits
Son
Clip
Presse
Commande
Contact
Accueil


 

 

Lettre d'information

 

Site principal - Mentions légales